Les moments de convivialité au bureau permettent aux collègues de se retrouver dans une ambiance plus chaleureuse que le travail. Qu’il s’agisse de prendre un verre avant le week-end ou de boire un café ensemble chaque matin, ces petits moments gagnent de plus en plus de terrains dans les locaux d’entreprises et deviennent presque un rituel. Après tout, dans la vie, il n’y a pas que le travail !

Apéritif au bureau, un concept britannique

En fin de semaine, après de longues journées de travail, dans certaines sociétés, les salariés se retrouvent autour d’un verre. Ce rituel tend à gagner de la place dans les entreprises. Certains locaux sont même équipés de canapé, de lounge, de table de baby-foot et de billard pour permettre aux employés de se retrouver. Cette pratique qui a vu le jour en Angleterre a été inventée afin de créer une bonne atmosphère au travail. Celle-ci a dépassé les frontières et s’est répandue en France. Pour les start-ups, l’apéritif au bureau offre plusieurs avantages. Ils permettent de communiquer et de mieux connaître les collègues et de décompresser. L’ambiance est chaleureuse et intime, loin des bars bondés et bruyants.

Le petit-déjeuner, pour instaurer une convivialité au bureau

Il n’y a rien de tel pour bien commencer une journée que de boire un café bien chaud et manger un bon petit-déjeuner complet. Ce repas est souvent à l’initiative des dirigeants qui font appel à un traiteur pour entreprise. Mais les employés peuvent également y participer. Le petit-déjeuner est pris par l’ensemble du personnel de l’entreprise. Tout le monde se réunit autour d’une table et discute de tout et de rien. C’est également le meilleur moment pour les dirigeants de communiquer sur les tâches de la journée ou de faire le point sur celle-ci. Ces moments permettent de partager une convivialité entre collègues, mais permettent aussi de bien commencer la journée de travail.

Leave a Comment on Quand les moments de convivialité au bureau deviennent une norme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *